Logo site

Réussir son allaitement

Réussir son allaitement


Vous êtes enceinte et vous envisagez d'allaiter ? Vous allaitez depuis quelques mois et vous vous demandez comment améliorer votre production de lait ? Je vous livre dans cet article mes meilleurs conseils pour un allaitement réussi et en toute sérénité ! 


Entourez-vous de bienveillance

Pour réussir votre allaitement, il est important d'être bien entourée. Votre partenaire devra aussi connaître les bénéfices de l'allaitement. Des amies qui sont passées par là avec succès seront également un soutien précieux. Mais surtout, les professionnels de santé qui sont formés à l'accompagnement à l'allaitement, tel que les sages-femmes, et les membres de La Leche Leache France (LLL France) seront là pour vous aider à le mettre en place et à surmonter les difficultés au fil des mois. N'hésitez jamais à les contacter ! 

Fuyez à tout prix les personnes négatives, ou qui alimentent des idées reçues complètement fausses (du type : certaines mères n'ont pas de lait ; allaiter fatigue...) !


Mettez toutes les chances de votre côté

Pour une bonne mise en route de l'allaitement, il est recommandé de : 

  • prendre bébé sur soi tout de suite à la naissance, et notamment en peau à peau (pour cela, les écharpes peau-à-peau sont idéales)  ;
  • adopter la bonne position : bébé bien dans l'axe et qui prend bien le mamelon entier en bouche ;
  • allaiter à la demande, en oubliant l'heure, et en repérant les signes de faim (bébé tourne la tête, ouvre la bouche, met ses mains à la bouche...) sans attendre les pleurs ;
  • garder bébé avec vous la nuit afin de pouvoir réagir tout de suite ;
  • manger équilibré, boire beaucoup d'eau, et bien se reposer (faites la sieste !) ;
  • ne pas utiliser de biberons ou de sucette / tétine, qui sont de consistance très différente du mamelon maternel, ceci afin que le bébé conserve un bon réflexe de succion au sein ; 
  • alterner les seins au cours d'une même tétée, mais attention : ne stoppez pas le bébé ! Attendez qu'il lâche le sein de lui-même, puis proposez le second. S'il est rassasié et refuse le second sein, n'insistez pas. D'une tétée à l'autre, variez le sein par lequel vous commencez. 

Si votre allaitement a mal démarré, ou s'il connaît des hauts et des bas, sachez que vous pouvez toujours l'améliorer. Contactez votre sage-femme ou une bénévole de la Leche League. 

allaitement au sein

Prenez soin de vos seins

Soignez vos seins en y appliquant un peu de votre lait à la fin de la tétée : il a des vertus antiseptiques et cicatrisantes. Évitez d'utiliser des crèmes qui pourraient donner un goût aux seins (votre bébé serait confus!). Il n'est pas nécessaire de nettoyer vos seins en plus de votre douche quotidienne. 

Pour vous protéger des embarrassantes montées de lait qui tachent vos vêtements, utilisez des coussinets d'allaitement ou des coquillages d'allaitement. Les coquillages ont de multiples bienfaits : il évitent le frottement des tétons sensibles contre les vêtements, ils ne sèchent pas le mamelon et ils aident donc à traiter les éventuelles crevasses (qui sont dues à une mauvaise position du bébé lors des tétées), et leur fraîcheur soulage les seins tendus ou douloureux. 

coquillages d'allaitement


Boostez la lactation en cas de coup de mou

En général, vers 3 semaines, 6 semaines, et 3 mois, le bébé fait face à un pic de croissance et il tète beaucoup plus. Cela peut donner l'impression que le lait n'est plus assez nourrissant, mais ce n'est pas le cas ! 

Pour booster votre lactation dans ces périodes délicates, continuez à laisser votre bébé téter aussi souvent qu'il le demande, sans compter, et à alterner les seins. Au besoin, faites vérifier par une professionnelle que votre position est bonne. Vous pouvez aussi tirer votre lait toutes les heures afin d'augmenter la production. Votre corps sait s'adapter : si les tétées augmentent, la production de lait augmentera en réponse.

Reposez-vous, mangez équilibré, buvez beaucoup d'eau. Consommez du fenugrec, ou un complément alimentaire spécial qui augmente la lactation

compléments alimentaires pour booster la lactation

Faites-vous aider !

On ne le répétera jamais assez : en cas de difficultés avec votre allaitement, faites-vous aider par une professionnelle, une sage femme spécialiste de l'allaitement, ou par la Leche League. Méfiez-vous de ceux qui vous disent qu'il n'y a rien à faire et qu'il vaut mieux arrêter. Il y a toujours une solution ! 


Et le COVID dans tout ça ?

Vous vous demandez peut-être si vous pouvez vous faire vacciner alors que vous allaitez, ou si vous pouvez continuer à allaiter si vous tombez malade de la Covid19. La réponse est oui, et deux fois oui !

Si vous tombez malade, votre lait contiendra des anticorps spécifiques afin de protéger votre bébé, vous pouvez donc continuer à allaiter. Magique ! De plus, le virus ne passe pas dans le lait. Pensez cependant à appliquer les gestes barrières (port du masque, désinfection des mains...). 

Si vous êtes hospitalisée (et que votre bébé est à la maison), vous pouvez tirer votre lait  (avec un tire-lait ou à la main) toutes les heures afin d'entretenir votre lactation. Votre partenaire peut donner votre lait tiré à votre bébé avec un gobelet. Au retour à la maison, reprenez l'allaitement au sein. 

Concernant le vaccin, il n'y a pas le moindre risque d'intoxiquer votre bébé. Le contenu des vaccins à ARN messagers (Pfizer et Moderna) ne passe pas dans le lait, en atteste la Haute Autorité de Santé.


Si vous avez des questions sur les produits qui peuvent vous aider à améliorer votre allaitement, posez-les moi en commentaires ou contactez-moi. Je serai ravie de vous aider ! 

Derniers billets postés

L'Hygiène Naturelle Infantile (HNI) en pratique

L'Hygiène Naturelle Infantile (HNI) en pratique

Aujourd'hui, j'ai envie de vous parler d'un sujet qui me tient à cœur : l'Hygiène ...

Lire la suite
L'apprentissage de la propreté avec les couches lavables

L'apprentissage de la propreté avec les couches lavables

L'apprentissage de la propreté chez l'enfant est-il différent selon qu'il porte des couches ...

Lire la suite
Le stockage des couches lavables

Le stockage des couches lavables

Comment faire pour stocker ses couches lavables sales tout en évitant les odeurs et les bactéries ...

Lire la suite

Commentaires

Soyez le premier à poster un commentaire !

Ajouter votre commentaire

Les informations recueillies sont utilisées pour publier votre commentaire. Conformément au "règlement général sur la protection des données personnelles", vous pouvez exercer votre droit d'accès aux données vous concernant et les faire rectifier en contactant Mes Petits Pas par email (laure@mespetitspas.fr). Consulter les détails du consentement.

Haut de page
Profitez de 7% de réduction à partir de 250€ d'achat avec le code REDUC (hors promo en cours)